La Garantie Jeunes, c’est quoi ?

 

La Garantie permet d’accompagner les jeunes âgés entre 16 et 25 ans en situation de grande précarité vers l’emploi ou la formation.

C’est une possible phase d’accompagnement du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA).

Le contrat est conclu pour une durée d’un an et prend fin :

  • Lorsque l’autonomie du bénéficiaire est considérée comme acquise (au vu des évaluation ou de l’évolution de la situation) ;
  • Lorsque le bénéficiaire atteint son 26ème

 

Il peut également être rompu :

  • A la demande expresse du bénéficiaire ;
  • En cas de manquement aux en engagements contractuels.

 

La Garantie Jeunes, qui peut y prétendre ?

 

La Garantie Jeunes peut être proposée aux jeunes de 16 à 25 ans ayant quittés le système scolaires, qui ne sont ni en emploi, ni en formation et qui sont prêts à s’engager sur un accompagnement intensif vers l’emploi ou la formation.

 

La Garantie Jeunes ouvre-t-elle droit à une allocation ?

 

La Garantie Jeunes ouvre droit à une allocation.

 

Au 01/03/2020, son montant est de 492.58€/mois pour un jeune ne percevant aucun revenu d’activité.

L’allocation peut en effet être cumulée avec des revenus d’activité s’ils ne dépassent pas le plafond de 300.00€/mois. Au-delà de ce plafond, l’allocation est dégressive. Elle est nulle lorsque le total des ressources du bénéficiaires atteint 1231.53€.

Les revenus suivants sont considérés comme des ressources d’activité :

  • Revenus de stages de formation professionnelle,
  • Indemnités journalières (congés de maternité, de paternité ou d'adoption ; incapacité physique de continuer ou reprendre le travail, accident du travail, maladie professionnelle),
  • Rémunération garantie perçue par les travailleurs handicapés admis dans un établissement ou un service d'aide par le travail (Ésat),
  • Rémunération perçue dans le cadre d'une action ayant pour objet l'adaptation à la vie active,
  • Allocations de chômage,
  • Dédommagement de l'aidant familial,
  • Sommes perçues pour leur participation à un travail destiné à leur insertion sociale par les personnes accueillies dans les organismes d'accueil communautaire et d'activités solidaires,
  • Prestation compensatoire,
  • Pensions alimentaires,
  • Rentes allouées aux victimes d'accidents du travail et de maladies professionnelles,
  • Bourses d'études,
  • Allocation pour la diversité dans la fonction publique,
  • Revenus tirés de stages étudiants.

 

Qui contacter ?

 

Prenez contact avec votre conseiller.ère qui vérifiera avec vous que vous remplissez les critères attendus à l'entrée en Garantie Jeunes et vous accompagnera sur la constitution d'un dossier.

Slider
Joomla Extensions